Albert Griffiths – The Gladiator (1946 – 2020)


C'est peu dire que 2020 n'a pas été une bonne année pour le reggae, car probablement aucune autre année n'a vu mourir autant d'artistes reggae. La liste comprend des icônes du reggae telles que Bob Andy, Toots Hibbert, Apple Gabriel, Naggo Morris, Norris Reid, Derrick Lara et le producteur Bobby "Digital" Dixon. Et maintenant, nous pouvons malheureusement ajouter à cette liste Albert Griffiths, l'une des voix les plus inspirantes du reggae. Le chanteur était malade depuis un certain temps et est décédé le 16 décembre chez lui à Aberdeen, dans la paroisse de St Elizabeth, en Jamaïque. Né le jour de l'an, Griffiths est mort deux semaines avant son 75e jour de terre.


ALBERT GRIFFITHS - 1946-2020


Le fondateur de The Gladiators, le chanteur et guitariste Albert Griffiths, a connu un certain succès local avec une chanson intitulée You Are The Girl (une face B du disque Train To Skaville des Ethiopiens, crédité sur Al & The Ethiopians), avant de former les premiers Gladiators avec ses amis d'enfance David Webber et Errol Grandison en 1966. Le premier single qu'ils enregistrent pour le Studio One est Hello Carol (avec la voix principale de Nicky Thomas), qui se retrouve en tête du hit-parade jamaïcain à la fin de 1968. Peu de temps après, en 1969, Webber est frappé par la maladie et est remplacé par Clinton Fearon, l'un des protégés de Griffiths. De même, Grandison a quitté le groupe en 1973 pour des raisons familiales et a été remplacé par Gallimore Sutherland. Pendant la première moitié des années 1970, c'est le Studio One qui a publié la majeure partie des enregistrements du trio. Les classiques se sont succédés, et un flot de chefs-d'œuvre de la tradition est sorti. Roots Natty, Bongo Red, Jah Jah Go Before Us et Mr. Baldwin ont tous été de grands succès en Jamaïque, ainsi que dans la fraternité reggae du Royaume-Uni.


Les Gladiateurs ont signé avec la maison de disques britannique Virgin Records en 1976, et le résultat a été la sortie de quatre albums solides, qui ont porté leur carrière à un niveau international. Les Gladiators ont créé certaines des chansons reggae les plus durables. La sensibilité d'Albert Griffiths en tant qu'auteur et chanteur, parfaitement complétée par la douceur de la voix de Clinton Fearon et l'harmonie de Gallimore Sutherland a fait de ce groupe l'un des plus grands trios vocaux du genre. Tout comme les Wailers originaux, les capacités vocales des Gladiators sont à la hauteur de leur talent musical, ce qui en fait l'un des rares groupes jamaïcains à être réellement un groupe au vrai sens du terme. Ainsi, alors que chaque groupe vocal a son propre son unique, les Gladiators ont créé un style distinct, qui a brillé quel que soit le producteur. Dans les années 80, alors que le reggae roots était en déclin, ils se sont séparés. Clinton Fearon et Albert Griffiths ont alors commencé à se concentrer sur une carrière solo. Lorsque Griffiths a appris qu'il était atteint de la maladie de Parkinson au début du nouveau millénaire, il a complètement cessé de tourner en 2006.


Album Studio :

  • Trenchtown Mix Up (1976)

  • Proverbial Reggae (1978)

  • Presenting The Gladiators (1978)

  • Sweet So Till (1979)

  • Naturality (1979)

  • Gladiators (1980)

  • Symbol Of Reality (1982)

  • Back To Roots (1982)

  • Reggae To The Bone (1982)

  • Serious Thing (1984)

  • Country Living (1985)

  • In Store For You (1987)

  • On The Right Track (1989)

  • Valley Of Decision (1991)

  • A True Rastaman (1992)

  • The Storm (1994)

  • The Cash (1996)

  • Strong To Survive (1999)

  • Something A Gwaan (2000)

  • Once Upon A Time In Jamaica (2002)

Album Live :

  • Alive & Fighting (1998)

  • Sold Out Live Tour 97-99 (2000)

  • Live In Paris (2001)

  • Live In San Francisco (2003)




Abonnez-vous à notre site
© Copyright

2011/2021 Association Art & Culture, All rights reserved.