Album : I KONG – I KONG MEETS THE TABERNACLE POSSE


TRACKLIST :

1- Tun Dem Back feat. Hoopa Jan

2- Dub Dem Back

3- Reggae Rocking feat. Ijah Reece

4- Dub Rocking

5- This Is A Cry feat. I Martell & Vetaran

6- This Is A Dub

7- Rain Drops feat. Natty Knox (Extended Mix)

8- Give Thanks feat. Phe-Nom (Extended Mix)


L’album «I Kong Meets The Tabernacle Posse», composé de huit titres, est le résultat d’un projet mené par le vétéran jamaïcain des années 70 avec un collectif d’artistes jamaïquains vivant dans les zones rurales, appelé Tabernacle Posse. Ce dernier est composé du chanteur Phe-Nom, deejay Natty Knox, du multi-instrumentiste «Jah Keyz» Marshall et du batteur / percussionniste Shaquille «Skunga» Kong, fils de I Kong et petit-neveu du légendaire producteur de reggae des années 1960, Leslie Kong. De plus, ce projet comprend des contributions de Felix «Dub Caravan» (guitare solo / rythmique, synthétiseur, orgue, trompette) basé à Londres, Courtland «Gizmo» White (guitare principale / rythmique), New-New (guitare principale), Mr Echo Med Dred (Melodica) et Jah Servant (percussion) du Canada.


Avec l'intéressant album de 1979 "The Way It Is" et ses albums plus récents "A Little Walk" et "Pass It On" en tête, il est bon de voir la sortie d'une nouvelle collection de morceaux du chanteur roots chinois / jamaïcain , même lorsqu'il ne comporte que des collaborations. Malheureusement, il se trouve que ce nouvel album ne répond pas pleinement aux attentes. L'équilibre des toiles de «I Kong Meets The Tabernacle Posse» est un mélange, alors qu'en termes de qualité, certaines mélodies laissent à désirer. Le commentaire social «Tun Dem Back» rencontre un riddim parfumé au dancehall, qui n’est tout simplement pas le genre de toile de fond qui convient bien au style vocal de I Kong. Et bien que la prochaine version vocale, «Reggae Rocking», repose sur un riddim reggae plus approprié et aux racines sonores plus appropriées, son contenu lyrique sans signification est un inconvénient.


Ce qui suit est sans aucun doute la partie la plus réussie de «I Kong Meets The Tabernacle Posse» et mérite donc d'être entendue. "This Is A Cry", une chanson sur la lutte quotidienne et continue des Noirs, est une pure culture, dans laquelle les voix des chanteurs se mêlent bien. Et puis, il y a le bon “Raindrops”, un air qui vous donne envie de bouger vos pieds. Le jeu mélodique mélancolique de Med Dred ajoute une atmosphère attrayante au riddim mi-tempo qui incorpore de très beaux effets de doublage. «Give Thanks», sonne léger, est une chanson élogieuse et plaisante au son d'un bon album qui se rapproche d'un album qui a sûrement ses moments, mais qui ne fait pas bonne impression du début à la fin.

#Ikong #TabernaclePosse #Album #HoopaJan #Dub #ShowCase

Abonnez-vous à notre site

2011/2019 Pull-Up MAG, All rights reserved.