Bakatá - Jahia Uncan & May Cinamoon


Stream : https://fanlink.to/eKNg


Bakatá a été composé et enregistré par Bongo Ben (fr), Jahia Uncan et May Cinamoon à Timiza, quartier sud de Bogota, au studio Abya Yala en janvier 2020. C'est le premier single du label Kassava Records, un projet fondé par deux producteurs français : Bongo Ben et Docta G. Ce titre rend hommage au peuple indigène de Muisca, premiers habitants de Bakatá (Bogotá in Muisca) et aux habitants actuels de la capitale ainsi qu'à leur mode de vie. Elle marque également l'émergence d'une scène dub colombienne très active et créative à l'image de Jahia Uncan et May Cinamoon, artistes du sound system El Gran Latido et du collectif féminin Chié Sound. Le visuel est signé par le talentueux illustrateur colombien Yoda et l'animation du clip vidéo est réalisée par Who Motion.



Jahia Uncan est un chanteur de reggae originaire de Bogota (Colombie). Il a commencé sa carrière en 2012 avec un premier album autoproduit intitulé "Tiempos de Revelación" qui met en avant des thèmes d'amour avec des chansons comme "Princesa Real" et des paroles axées sur la politique de son pays comme "500 años".

Il a construit son expérience au fil des ans, se produisant sur différentes scènes à l'intérieur et à l'extérieur du pays, accompagnant le mouvement Reggae dans sa ville et la naissance de nouveaux Sound Systems locaux. En 2013, il a effectué une tournée de promotion au Mexique grâce à l'invitation de King Ruff Sound, suivie d'une autre au Venezuela en 2014.

A la fin de cette même année, il formera le groupe Jahia Uncan & The Groove Lions qui lui permettra de marquer sa présence dans le mouvement reggae de son pays pour ses paroles controversées, un flow versatile et une façon dynamique de chanter. Depuis la fin de 2017, Jahia Uncan est un membre collaborateur du Gran Latido Sound System et a mené différents processus culturels tissés à partir du Reggae.


May Cinamoon est une artiste Reggae de la ville de Bogota en Colombie, elle a commencé son parcours comme choriste dans des groupes de la capitale tels que La First Band et Jahia Uncan et The Groove Lions.# Fortement influencée par le son du Reggae, du Ska et du Dancehall, elle a décidé de faire son projet en tant que chanteuse solo en 2018, elle est co-fondatrice du collectif féminin Chié Sound avec des femmes de différentes régions de Colombie qui lient les liens sur le chemin de la revendication du rôle des femmes dans tous les sens. Son style est versatile et elle participe en tant que Mc Feminina, obtenant ainsi une position dans la ville de Bogota, elle travaille avec différents groupes tels que le système de son El Gran Latido, le premier système de son artisanal fabriqué en Colombie. Le reggae est une protestation sociale de ceux qui n'ont jamais été entendus, c'est pourquoi il est de notre devoir de continuer à lutter.


Docta G est un producteur de reggae de région parisienne. Il fait ses premiers pas en tant que riddim maker, dès 2012, au sein du groupe « The Distilerz Dub ». Il développe un large panel de production, allant du « digital stepper » au « early dancehall ». Les productions variées s’enchaînent et évoluent tout en gardant un mixage original et résolument analogique.


En 2016 il rencontre Bongo Ben et entame des projets communs dont la mixtape « Forro Marley » (2018). Il crée avec ce dernier le label Kassava Records en 2020 et multiplie les collaborations avec de jeunes artistes internationaux et locaux, ainsi que d’autres labels français tel que « Bat Records » .

L’échange et le partage sont les maîtres mots de son travail. « Bakata » est le premier titre d’une large collection à venir découvrir au sein du label Kassava Records.


Bongo Ben commence à se passionner pour le rythme dès son plus jeune âge. Il ne peut s'empêcher de monter son premier set avec un arsenal d'ustensils de cuisine en vacances d'été chez sa cousine. Cette fascination pour les rythmes afro-latins et caribéens ne le quitteront jamais.


Parallèlement à cette passion, il découvre adolescent la puissance de la « bass music culture » dans une soirée où Jah Shaka se produisait en 1998 au festival « Le Printemps de Bourges ». C'est un souvenir marquant qui le conduira peu à peu à s'investir en tant qu'artiste au sein du groupe Orange Dub (actuel Dawa Hi-fi) puis au sein du groupe et label ODG (Ondubground) au début du 21ème siècle.


Quelques années plus tard il monte le projet Roots Raid avec son amie de longue date Natty Bass et ils développent ensemble le label Berry's Records. En parallèle il intègre le groupe The Ligerians en 2014 en tant que percussionniste et collabore avec de nombreux artiste tel que Rod Anton, Joe Pilgrim, Linval Thompson, Glenn Washington, Trinity, Chezidek, Vaughn Benjamin.


Kassava Records est un nouveau projet de coeur sur lequel il travail avec son acolyte Docta G depuis deux ans. Son voyage en Colombie en janvier 2020 va être déterminant car il y rencontre la nouvelle scène dub de Bogotá, composé de plusieurs collectif très actif, créatif et rayonnant d'un point de vue humain et artistique. La magie opère assez rapidement et le passage en studio est prolifique. De nombreuses nouvelles collaborations sont à découvrir prochainement.



Abonnez-vous à notre site

2011/2021 Association Art & Culture,  All rights reserved.