Bruno Bisaro & Les Ouragans Gris - Nos jours meilleurs


Si la chanson est au cœur de la proposition artistique de Bruno Bisaro & Les Ouragan Gris, dans des variations traditionnelles ou d’inspiration plus actuelle et contemporaine, d’autres esthétiques se côtoient dans ce nouvel album : spoken word, poésie sonore, théâtre protestataire... Bruno Bisaro rend hommage à son ami Alain Moisset (chanteur du groupe punk-rock Via Viva dans les années 80, réalisateur de son premier album et compagnon de route) mais aussi aux amis disparus, et à ceux disparus récemment. Sa voix est parfois supplantée par d’autres voix, comme celle du songwriter Phil Ochs. Au chant mélancolique qu’accompagne un violon tsigane succèdent une ballade folk- rock, un refrain de musique pop...


Les comédiens Frédéric Cuif et Charlotte Costes-Debure interprètent les paroles parlées, aux accents beaucoup plus sombres que les paroles chantées, comme autant de poèmes de circonstance, à la place de Bruno Bisaro luimême. Ils deviennent en quelque sorte, les véritables narrateurs de ce roman musical. Comme dans une épopée, le chant est avant tout celui des lieux traversés (Marseille, Vitry, l’Europe...) et celui des lieux du rêve. Il est adressé aux personnages rencontrés (« Marie » pour ne citer qu’elle et qui donne son titre à l’une des chansons qui ouvrent l’album) comme il est adressé à soi-même... L’orchestration de Julien Vonarb permet au « roman » d’exister dans toute sa plénitude, offrant au chanteur et à ses musiciens, la possibilité de se réinventer, chapitre après chapitre. Le roman se métamorphose ça et là en musique de jazz, en musique de cinéma…


Bruno Bisaro est un auteur, compositeur, interprète français, originaire de la banlieue parisienne. Il est également militant LGBT. Il est un artisan reconnu de la création contemporaine mais aussi l’un des acteurs du renouveau d’une contre-culture européenne. Depuis plus de dix ans, il contribue, par la production d’une œuvre exigeante sans cesse renouvelée et grâce à la singularité de sa démarche artistique, au dynamisme et au rayonnement de la scène indépendante et alternative francophone. "Bruno Bisaro & Les Ouragans Gris" Ils en parlent : "L'étrange épopée de Bruno Bisaro : une déambulation au fil des continents, un mélange de styles entre joie et noirceur" Enora Le Louarn, L'Humanité Hebdo, 30 juillet 2020 "Un album inclassable et novateur qui inscrit sa belle empreinte dans le paysage musical actuel" Christine Le Garrec, A vos marques / Tapage, juillet 2020 "Bruno Bisaro : le roman musical engagé" Romain Rougé, PUTSCH, 17 juin 2020 "Prophétique en ces temps de confinement" Andréa Gasset, FrancoFans, Juin/Juillet 2020 "Bruno Bisaro sonne comme la nouvelle scène des années 90" Cédric Chaory, Les Chroniques d'Aliénor, Wag Mag, le magazine LGBT de l'Ouest et du Sud Ouest, février-mars 2020 "Tout à fait prenant et reposant" Fanny Jacob, Longueur d'ondes, Musiques rock de l'espace francophone, janvier 2020, à propos de "J'ai paradé".


Abonnez-vous à notre site

2011/2021 Association Art & Culture,  All rights reserved.