google.com, pub-5905608555942578, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page
9bcd1ed2f27a403335aefb6b61789f76.jpg
Rechercher

||||| DERNIER ALBUM DE PERFECT GIDDIMANI |||||



Giddimani Records et House of Riddim sont fiers d'annoncer la sortie du tout dernier album de celui qu’on nomme Perfect Giddimani. L'album intitulé «LIVE MY LIFE AGAIN» a été produit avec compétence par Perfect Giddimani de son vrai nom Greg Rose ainsi que par Sam Gilly, en trois mois en Autriche, en France, en Californie et à Miami.

Perfect Giddimani, est d'abord reconnu mondialement pour Hand Cart Bwoy, qui a frappé les charts jamaïcains en 2004. Il a sorti 11 albums et des centaines de singles de succès depuis, il a brillé pendant longtemps !

Le parcours, et le talent de cet artiste international ne sont plus à prouver.

Aujourd'hui, l’artiste est toujours dans la lumière, mais décide de réaliser son dernier album ! Il va donc falloir écouter ça au plus vite !


Une ouverture de l’album de manière dramatique avec des mots de « Brother Moody of the Ethiopian World Federation » une façon de procéder vive et tranchante.

L'ami de longue date de Perfect, le Big Anthony B fait une apparition sur « Live it Up » qui est une ode à la vie, joyeuse et rafraîchissante.

« Breadback » se réfère au « sacrament I am burning » et ensuite c’est l’adorable et amusant A Baby, mettant en vedette Lutan Fyah, qui rappel que nous avons tous été un bébé.

Un morceau touchant en hommage à la mère de l’artiste : Irene -> Mama Rose. Plusieurs s’accordent à dire qu’ils y ressentent une vibration légère et palpable. L’artiste change plusieurs fois d’ambiance comme avec le titre suivant. Il joue sur une trame, aux multiples contrastes.

Préparez-vous donc pour quelque chose de dynamique et judicieux sur « World Boss Selassie ». C’est le moment d’augmenter vos haut-parleurs ! C’est du lourd Massive !

Vous pourrez les garder augmenter pour la suivante intitulé « Positive Energy » avec Teacha Dee. Perfect Giddimani déplore les drames de ce monde, et surtout les individus qui en pâtissent comme ceux qui n'ont pas accès aux soins médicaux, ou à l’instruction, en Afrique.

L’artiste est engagé pour une justice mondiale ou aucun pays ne devrait être laissé à l’abandon, il est aussi passionné de reggae music, et world music depuis très longtemps. Ses multiples voyages lui ont permis de réaliser un dernier album sur-mesure.


Il s’associe d’ailleurs aux merveilleuses sistas de Kumossi sur « Freedom ». Kumossi c’est le trio vocal féminin d'Angola ! Les sublimes artistes font un appel et une réponse sur « Freedom » magnifique de bon sens, et de générosité.

Dans le titre sinistre et séduisant « Born African », Perfect explique ce que c'est que de naître en homme noir. Des lyrics très personnels qui pourtant touchent beaucoup d’entre nous.

Toujours sur le ton du militantisme Steven Dajure se joint à la satire hilarante Dollnald Trump. Un morceau qui dénonce la farce qu’est président actuel des États-Unis. Nous vous laissons le découvrir :



Le morceau « Time Will Tell » se réfère au karma, et sa philosophie qui appelle à un avenir plus juste. Perfect, avoue être un inconditionnel amoureux de la nature spirituelle. L'ajournement des voix est la piste titre, « Live My Life Again », où M. Rose confie ce qu'il ferait différemment…

Sam Gilly est présenté sur « Bucket List Dub », un véritable voyage "dub you in outer space" pour vos oreilles !! Enfin, plus généralement les titres sont bons et fait avec acharnement pour vous vendre du rêve !


Avant de savoir ce que l’avenir réserve à ce show man, nous vous invitons à écouter ses 17 nouveaux titres (dont 2 dubs) produits par l'artiste lui-même et le label autrichien House of Riddim. Nous y retrouvons les récents singles de Perfect Giddimani sortis sur son propre label (Lost Somebody, Born African ou encore le délirant Dollnald Trump) ainsi que des featurings avec les célèbres Anthony B. et Lutan Fyah.

L'album est sorti le 7 juillet dernier et est disponible via IDC sur iTunes et d'autres serveurs.

PLUS D’INFORMATIONS :

PERFECT GIDDIMANI

PULL-UP MAG

0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page