EXCLUSIVITÉ - INTERVIEW FLASH : KANDEE


Salut et merci de faire cette interview pour Pull-Up MAG. Il y a très peu d'informations sur toi sur internet, pourtant tu es un artiste qui a du talent, de la passion et tu fais des dates réussies. On va commencer par les bases pour nos internautes et tes nombreux fans !


1--> Peux-tu te présenter ?

Kandee : Yo ! Alors moi, c’est Clément, alias Kandee ! Je viens de la campagne nantaise ou mes parents sont agriculteurs. En ce moment, je vis sur Aurillac et j’emménage bientôt à Bordeaux.

2--> Pourquoi avoir choisi ce nom de scène ?

Kandee : C’est une question qui revient souvent; jouant de la musique, j’ai choisis ce nom uniquement pour la sonorité lors de sa prononciation, un "Kan" qui claque, et un "dee" pour la douceur…

3--> Quand et pourquoi es-tu entré dans la musique ?

Kandee : Des l'âge de 13 ans, on jouait de la musique avec les copains (punk, chansons humoristiques…), on était tous musiciens, compositeurs et interprètes, mais c’était plus un plaisir commun qu’un réel projet.

4--> Pourquoi fais-tu du dub ? Le dub est plus intéressant que le rock ou un autre style de musique, pour toi ?

Kandee : Ce n’est pas vraiment le genre qui m’a convaincu de me lancer dans le dub, je dirais plutôt que c’est cette façon si particulière de le jouer, de l'écouter, de le danser… C’est tout l’univers qui en découle qui m’a séduit !

5--> Pourquoi le choix de ce métier ? Est-ce un métier facile ? Aimerais-tu faire autres choses ?

Kandee : En revenant sur la question précédente, je dirais que le dub est un genre qui se prête au mélange et donc qui amène toujours de nouvelles idées et influences à la production; ce qui fait qu’aujourd’hui, je visualise le beatmaking comme une passion, et non un métier.

Musicalement, je travaille aussi sur d’autres genres : hip-hop, chill...

Ensuite, je dirais que c’est le coté humain des artistes rencontrés lors des collaborations et en live qui m’a donné l’envie de percer dans ce milieu.

6--> Quelles sont les difficultés de ton métier ? Arrives-tu à en vivre ?

Kandee : Les difficultés restent pour la plupart financières : l’entretien du matériel, l’achat de nouvelles machines… En vivre serait un idéal, mais pour l’instant, je vis de ça et de petits jobs à droite et à gauche.

Tu n'as pas de label officiel.

7--> Est-ce que ça va changer ? Où ne souhaites-tu plus te rattacher à un label ?

Kandee : J’aime travailler avec différents labels, ça permet de faire des rencontres, d’apprendre de nouvelles choses… Je serais toujours présent un peu partout, mais pour les releases les plus importantes, j’ai dans l’idée de créer le mien, relié au sound system Infinity Hi-Fi, à Bordeaux.

8--> Quels sont tes productions musicales et où peux-t-on les acheter ou les télécharger ?

Kandee : Trois albums ont étés produits depuis 2015 !

Le premier "Skank Fiction" et le dernier "Subcontinent" sur marée Bass ainsi que "Maelstrom" sur OdgProd le tout est et restera gratuit ! D’autres sons sont également disponibles sur YouTube et SoundCloud.

9--> Combien de temps as-tu mis pour la réaliser "SubContinent" ?

Kandee : Il nous a fallu à Jahzz et à moi un peu moins d’un an pour réaliser cet album, qui au final résulte d’une entente musicale et humaine très bonne ! Son talent de musicien a ajouté cette touche d’acoustique que je recherchais depuis longtemps et qui a mon avis, fait la particularité de ce LP.

10--> Qui a réalisé la pochette de l'album et qui l'a pensé ? Peux-tu nous dire un peu ce que vous avez voulu faire transparaître du visuel de SubContinent ?

Kandee : C’est l’artiste Robyn qui s’est penchée sur le projet graphique, l’idée de la fresque venait de moi, et ensemble on a monté l’idée de fond. Ensuite elle a travaillé seule sur la forme.

L’idée qui s’en découle, c’est justement ce SubContinent qui est une terre submergée et chimérique, un endroit entre le rêve et la réalité, la conscience et l’inconscience… D’où la présence par exemple de traits humains dans ce paysage.

11--> Quel est ton titre préféré ?

Kandee : Donner une préférence sur un titre de l’album serait impossible, tant le projet se veut varié. En revanche, j’ai pris beaucoup de plaisir à travailler le vocal de Brother Culture (issu de la première release du groupe Massive Dub Corporation) qu’il me trottait de remixer depuis un moment.

12--> Peux-tu me donner ta définition, du "dub" en général ?

Kandee : Le dub c’est aérien et souterrain, le mélange de mélodies méditatives avec des drums bien percutantes et une bonne grosse ligne de basse qui enveloppe le tout !

C’est aussi une musique militante, avec un message d’amour qui s’adresse à tout le monde.

13--> Quels sont tes projets musicaux à venir ?

Kandee : Dans le must, j’aimerais créer un vinyle avec des collaborateurs en abondance (chanteurs et instrumentistes) dans un style toujours plus UK et dansant !

La formation Kandee c’est notamment agrandie avec Jahzz, mais aussi avec Loic qui prêtera son trombone sur, j'espère, de nombreuses tracks…

Dans les release à venir, un vinyle sortira en 2017 sur un label français dont je tairais le nom pour l’instant et un son dans une compilation produite par mes vieux copains d’Open Sound Culture/Earth Keeper/ Dub Connection !

A très bientôt Kandee !


Big up pour la photographie qui a été réalisé par Mogri :

https://www.facebook.com/Mogriphoto/

PLUS D'INFORMATIONS

KANDEE

Facebook : https://fr-fr.facebook.com/Kandeedub/

SoundCloud : https://soundcloud.com/kandeedub

JAHZZ

Facebook : https://www.facebook.com/Jahzz.sax/

PULL-UP MAG

Facebook : https://www.facebook.com/PullUpMAG/?ref=ts&fref=ts

YouTube : https://www.youtube.com/user/PullUpMAG

SoundCloud : https://soundcloud.com/pullupmag-pullupmusic

Lien pour aller à la sélection de Kandee Spécial Pull-Up MAG (en écoute GRATUITE) :

--> http://www.pullupmag.com/kandee-dub-special-selection

DUB FORCE RADIO

Facebook : https://www.facebook.com/dubforceradio/?ref=ts&fref=ts

Site officiel : http://www.dubforceradio.com

Macky Banton —>https://www.facebook.com/mackybantondubforce/?ref=ts&fref=ts

#DubForceRadio #Interview #Exclu #SoundSystem #Artisteàsuivre

Abonnez-vous à notre site

2011/2019 Pull-Up MAG, All rights reserved.