google.com, pub-5905608555942578, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page
1457599591249978217.gif
Rechercher

FRANCESCO MCHIKALA - Zabalos


Né à lubumbashi, Francesco Nchikala a été introduit dans le monde de la musique à l'âge de 7 ans par la chorale d'enfants de sa paroisse.cinq ans plus tard, il quitte sa ville natale pour se rendre à Kinshasa, où il s'intègre rapidement dans une autre chorale.après deux interventions chirurgicales interdisant tout effort, il ne recommencera à chanter qu'à l'âge de 19 ans.


Sa mère, qui a toujours aimé la culture, a une forte influence sur sa vie et l'aide à combler le vide avec la littérature. Il découvre alors un autre environnement artistique. Il commence à lire et à écrire des pièces de théâtre pour son école, ainsi que des poèmes et des chansons. Lauréat du prix Georges Simenon organisé par le centre Wallonie-Bruxelles de Kinshasa, il a su imposer son talent.


Mais l'envie de chanter était toujours présente.En 2002,sa mère lui offre sa première guitare.Il prend des cours de musique et six mois plus tard,il est repéré par un groupe de musiciens de Kinshasa et devient leur deuxième guitariste. Son influence vient de la rue, des livres qu'il lit et de son professeur de guitare.il ne commence à chanter qu'en 2003.


Francesco a hérité d'un surnom : le "petit griot".


2005 est l'année qui marque son retour dans sa ville natale et la fin de ses études secondaires. Entre ses cours de médecine et de musique, et les concerts live où il accompagne d'autres artistes, il organise son premier concert acoustique à Safina, qui marque un tournant dans sa carrière. Le groupe Manus est fondé en 2009, à la recherche de compositeurs et de guitaristes, il réunit ses amis musiciens et forme un groupe. En utilisant des instruments comme le violon, le saxophone, l'accordéon et le piano, ils ont pu faire des mélanges de genres tels que l'afrojazz, les bleus, l'afrobeat, la musique africaine folklorique et la rumba congolaise, ce qui a changé leur perception du monde de la musique.


La même année, il crée le café jazz à l'Institut français de Lubumbashi, où le groupe Manus se produit tous les derniers vendredis du mois.


En 2009, il est invité au festival "africa vive" organisé en Espagne. Il décide alors de se consacrer entièrement à la musique.


Quand Francesco se produit, c'est une fête : la musique, la scénographie et les danseurs sont ce qui rend ses concerts excitants et outrageusement amusants.

Francesco s'envole pour Barcelone, en Espagne, en 2013 pour enregistrer son premier album en studio "the open letters".

L'aventure ne fait que commencer


entre Lubumbashi, Kinshasa, Belgique, San Salvador, Italie, Gabon,..., où il est invité pour des festivals, des concerts et des ateliers de formation, Francesco Nchikala prépare son deuxième album prévu pour 2021.

0 commentaire

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page