George Faith – To Be A Lover



Les années 1970 ont été les plus fructueuses pour George Faith, le point culminant incontesté étant l'album To Be A Lover. Il est né Earl George Lawrence à Rae Town, une petite communauté de pêcheurs au sud de Kingston. Au début de sa carrière, il apparaît sous les noms de Earl George et George Earl. Lorsqu'il a fait équipe avec Lee Perry, il a "rebaptisé" le chanteur George Faith, alors qu'ils étaient en train d'enregistrer To Be A Lover/Super Eight. Après la sortie de l'album, il est parti en tournée, mais cela ne s'est pas avéré être un succès. Les années suivantes, il a enregistré pour plusieurs producteurs, mais ses sorties n'ont pas trouvé beaucoup d'écho auprès du public. En 2003, à l'âge de 56 ans, il est décédé.


Music On Vinyl, le label néerlandais de réédition de disques vinyles uniquement, a récemment réédité l'album. Leur catalgue s'enorgueillit de superbes rééditions en vinyle d'albums classiques. Regardez l'album de Ken Boothe, Freedom Street, l'album de Lee Perry, Cloak & Dagger, Toots & Maytals avec In The Dark, The Heptones 1976 set Night Food et The Melodians' Rivers Of Babylon. D'autres sets intéressants sont le Pirate d'Ini Kamoze et le récent We Must Unite des Viceroys.



L'album rappelle quelque peu un album de démonstration typique des années 1970, avec les versions vocales suivies des dubs respectifs. Seulement 8 chansons, élaborées par Perry en versions vibrantes hypnotiques "étendues". L'ensemble de l'album est imprégné du son créatif et expérimental de Black Ark de Perry, avec ses couches sonores et ses effets typiques de Black Ark tels que le phaser, l'écho, la compression et le retard, soutenus par les voix de fond célestes de The Meditations et de Mighty Diamonds. L'album, enregistré en huit mois, vraiment exceptionnel pour l'époque, est sorti à l'origine sous le nom de Super Eight sur Black Art en Jamaïque et To Be A Lover sur Black Swan au Royaume-Uni en 1977. Il convient également de noter que les 8 titres sont des riddims originaux, à notre connaissance les riddims n'ont jamais été utilisés auparavant, il semble donc que l'album entier ait été réalisé à partir de zéro pendant ces huit mois. Remarquable, et pas selon le modèle que Perry utilisait normalement pour ses productions.


SIDE A

1. MIDNIGHT HOUR-YAYA

2. TO BE A LOVER (HAVE MERCY)

3. OPPORTUNITY

4. SO FINE


Sur la Face A, l'album commence de manière convaincante avec le groove contagieux et persistant du medley Midnight Hour/Ya Ya. Grâce à l'ingénieux arrangement de Perry, George parvient à fusionner facilement l'âme de Wilson Pickett avec le style lousiana accrocheur et funky du tube Ya Ya de Lee Dorsey. Tout cela devient encore plus admirable quand on sait que les versions originales sont des chansons uptempo !


La chanson titre, une reprise de première classe du tube de William's Bell de la fin des années 60, a connu un succès en Jamaïque et au Royaume-Uni. C'est une chanson parfaite pour la voix pleine d'âme de George Faith, pleine d'émotion et de passion. La seule chanson qu'il a écrite lui-même est Opportunity, dans laquelle il est soutenu par un accompagnement épars et un refrain de fond répétitif. So Fine, le joyeux hit de Johnny Otis, est réduit en tempo par Perry et George, dans une mer d'écho et d'effets dubby.


SIDE B

1. I'VE GOT THE GROOVE

2. DIANA

3. ALL THE LOVE I'VE GOT

4. TURN BACK THE HANDS OF TIME


En face B, le tempo monte avec I've Got The Groove, un original des O'Jays. Il l'a transformé en une chanson dansante, avec très peu d'effets. Et que dire de la reprise de Diana par Paul Anka. Ce tube pop sucré des années 1960 a été transformé par Perry et George en une chanson reggae crédible, presque authentique. Elle est la preuve de l'excellence vocale et de la polyvalence de George et de la force des riddims de Perry. De l'usine à succès de Motown sort (Gonna Give Her) All The Love I've Got, une chanson élégante de Jimmy Ruffin. La version qui nous est présentée ici est égale à l'original. Sur le dernier morceau, George brille dans la reprise du grand succès de Tyrone Davis, Turn Back The Hands Of Time, son interprétation est de grande classe, un parfait mélange de soul et de reggae !


Shop :


> https://www.rootsvinylguide.com/ebay_items/george-faith-to-be-a-lover-uk-lp-black-swan-1977-lee-perry-black-ark-vg-copy


> https://www.musiconvinyl.com/catalog/george-faith/to-be-a-lover#.X_9q1thKit8


Abonnez-vous à notre site

2011/2021 Association Art & Culture, All rights reserved.