google.com, pub-5905608555942578, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page
9bcd1ed2f27a403335aefb6b61789f76.jpg
Rechercher

Harnnel - Aïcha


On parle d’un souffle nouveau qui électrise la musique urbaine. D‘une vibe en provenance d’Afrique Centrale, communément appelée Afropop et dont l’épicentre se trouve situe au Congo. C’est loin de l’effervescence urbaine et des nuits torrides de Brazzaville la brûlante, que le soldat HARNNEL trace sa route. Lui, l’enfant des rues de Brazza qui a été enivré de musique : le rap US du début de ce siècle, 50 Cent, Fat Joe, Busta Ryhmes, Brandy, joués à fond sur la stéréo familiale et faisant le bonheur du voisinage ! Mais aussi de chanson d’expression française, la langue coloniale si précise pour décrire des émotions et des situations avec poésie. Délicat et subtil dans ses intentions, HARNNEL est un esthète qui connaît bien des secrets de la culture Kongo. Ce Kongo que l’on se doit d’écrire avec un K majuscule s’il vous plait, histoire de faire honneur à ce territoire immense par l’étendue géographique, l’histoire et la culture ; A l’instar du Kikongo, la langue originelle des ancêtres. Les terres du Kongo sont fertiles, elles ont donné naissance, fait grandir et disséminé généreusement à travers la planète le Gospel Bantu - chanté fort pour le «Très Haut», la Rumba et le Soukouss. Ce Kongo des rois, où l’on parle fort plus de 500 langues, coule dans les veines et vibre dans le coeur d’HARNNEL. C’est une source d’inspiration intarissable pour le jeune artiste qui inscrit son propos dans le monde actuel, métissé et en transition. Et si HARNNEL est encore inconnu sur la scène internationale ? Rassurez-vous, sa silhouette longiligne et son allure de dandy sapeur devrait vous être bientôt familiers. Signé sur le label Upperground Productions, HARNNEL entend bien marcher dans les pas des Burna Boy et autres Davido, réussir sa Life et entrer le club fermé de la nouvelle sono mondiale. Retenez bien son nom : HARNNEL, un H, deux N, un sacré K, comme le Kongo. Mais vous êtes désormais au courant.

0 commentaire

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page