INTERVIEW : ZENZILE

« Bonjour, merci d’accepter une interview avec le Pull-Up MAG. Nous avons découvert ZENZILE grâce à la brillante communication de notre partenaire Musical Impact ! »



1. D’où vient votre nom de scène, et comment s’est formé votre groupe ?


Zenzile : « Bonjour ! Merci à vous pour votre intérêt !

Zenzile est un prénom sud-africain. C'est en particulier celui d 'un poète anti-apartheid qui fut exilé au USA, où il participa à une compilation punk nommée P.E.A.C.E./War. Il y interprétait a capella deux de ses textes, illustrant la lutte contre l'apartheid, « Moment by Moment / Exiled Shadows ».

À l'époque où nous découvrions cette voix, nous étions juste 5 musiciens dont un qui était aussi ingé-son qui répétaient des morceaux de reggae blanc instrumental dans le but de les enregistrer pour pouvoir créer des dubs. Le dub n'était d'ailleurs en France qu'une musique d'initiés, les Zion Train, Iriation Steppa et autres Bush Chemists commençaient tout juste à traverser la Manche.

Nous prîmes ces deux textes pour les coller sur notre « Double Trouble », long dub composé en diptyque, et l'adéquation fut parfaite ! Aussi, après avoir emprunté la voix de Zenzile, c'est son patronyme que nous utilisâmes pour baptiser notre groupe.

Construit autour du dub, le projet de Zenzile s'est peu à peu ouvert aux autres influences de ses membres. Reggae, punk rock, kraut rock, new wave, hip hop, musique africaine, etc... Nous avons utilisé le dub comme un prisme à travers lequel nous avons passé tout ce que notre inspiration nous dictait.


2. Il y a peu vous avez sortie l’album, ce 5 octobre 2018.

Pouvez-vous expliquer à nos internautes ce que signifie le titre ?


Zenzile : « ‘5+1 Zenzile meets Jay Ree’ pour ‘5 players + 1 singer’, c'est au départ une série de EP's que nous avons commencé lors de notre rencontre avec la poétesse Jamika Ajalon en 1999, continuée ensuite avec Sir Jean, puis Vincent Segal. Pour nous qui sommes à l'origine un quintet instrumental, c'est l'occasion d'ouvrir notre musique à un invité différent, qui nous permet de faire résonner nos influences »


3. Certains de nos internautes se demande en combien de temps vous êtes arrivés à l’aboutissement de votre album ?


Zenzile : « Du début de la composition au mastering, cela a dû prendre 8/10 mois. »


4. Qui a contribué à la participation ou au financement de ce nouvel album ?


Zenzile : « Nous travaillons avec le label Yotanka depuis 9 ans maintenant. Vivien Baz, Xavier y font un super boulot. »


5. Comment et qui a distribué les rôles et tâches pour ce projet d’album ?


Zenzile : « Vince (claviers) a commencé à composer, Matt (basse) l'a rejoint puis nous avons fait une mise en commun avec tout le groupe pour finaliser les morceaux. Les cinq musiciens ont mixés les 10 titres, par équipes de 2 ou 3, avec Tanguy notre ingé-son. »


6. Travailliez vous sur d’autres projets parallèles à celui de cet opus ? Si oui, êtes est-ce difficile à gérer parfois ?


Zenzile : « Au début du processus de création nous terminions la tournée de notre album ‘Elements’, mais pour finaliser, nous nous sommes concentrés sur le ‘5+1’. Ça fait partie du métier de musicien de gérer plusieurs choses en même temps, et d'essayer d'avoir un coup d'avance ! »


7. Qui a écrit les textes et pourquoi le choix de ces paroles plutôt que d’autres ? Quelle place a le chant dans vos productions musicales en générales et quelle est la place du chant sur le 5+1?


Zenzile : « Les textes sont de Jay, ‘pourquoi ces paroles plutôt que d'autres’ ? Peut-être parce qu'il est lui et pas un autre... Mais il faudrait lui demander !

Au fil de nos compositions le chant a prit différentes places, de celle d'un instrument comme les autres, à celle de sample, ou comme élément central autour duquel se construit le morceau.

Ce « 5+1 » est la suite de notre collaboration avec Jay, initiée sur « Electric Soul », album sorti en 2012. Après cette première expérience avec lui, nous avions envie de composer des titres reggae autour de sa voix. Jay est un excellent mélodiste, le travail de composition avec lui est extrêmement fluide.


8. Comment avais vous décidé qui allé être votre distribuer, et faire la promotion de cet opus ?


Zenzile : « Nous laissons ces choix à notre label en qui nous avons entièrement confiance. »


9. Sur scène vous proposer un show plus que super !

Quelle(s) différence(s) y a t’il entre la scène et le studio pour vous ? Que préférez-vous ? Lorsque vous jouez sur scène que ressentez vous face au public ?


Zenzile : « Ce sont deux disciplines différentes. Le studio est plus intimiste, nous sommes entre nous, nous cherchons à graver des moments de musique qui resteront figés sur support. Il y a aussi la partie mix où l'expérimentation a une part très importante. C'est une étape primordiale dans le dub, où un morceau peut être complètement transfiguré.

Le live est le moment du partage, de la performance, de l'improvisation. Le dub est une musique terrienne et aérienne à la fois, notre but est de faire danser le public et de le faire planer en même temps !

Du coup, pas de préférence, ce sont deux activités complémentaires : nous fourbissons nos armes en studio pour aller dégommer en live ensuite ! »


10. Sur quel(s) projet(s) êtes-vous en ce moment ?


Zenzile : « Nous sommes actuellement en tournée en France pour promouvoir le « 5+1 ». Parallèlement nous travaillons sur des nouveaux morceaux avec le chanteur jamaïcain Trinity, en partenariat avec Irie Ites, un sound system du Mans. »


Dernier message aux publics ?


Zenzile : « Soyez curieux et ouverts, allez écouter de la musique live !! »


Vous avez jusqu’au 20 décembre 2018 pour l’offre groupée > band.fm/zenzile


SUIVEZ ZENZILE > facebook.com/zenzilemusic/

SUIVEZ IRIE ITES > facebook.com/irie.ites/

SUIVEZ-NOUS > facebook.com/PullUpMAG/

Notre article > https://www.pullupmag.com/actu/zenzile-nouvel-album-musical-impact



#zenzile #interview #irieites #pullupmag #trinity #yotanka #jayree #musicalimpact #sirjean #dub #reggae #webzine #culture #vivienbaz #xavier #jamikaajalon #punkrock #vincentsegal #décembre2018 #hiphop

Abonnez-vous à notre site

2011/2021 Association Art & Culture, All rights reserved.