NEW ALBUM : « SWIMMING LESSONS » (10/05/19) - THE SKINTS

Le groupe de 4 musiciens de Londres : The Skints a le plaisir de nous annoncer son très attendu 4e album « SWIMMING LESSONS » qui sortira le 10 mai 2019, via Easy Star / Mr Bongo.



S'inspirant d'influences aussi diverses que Bad Brains, Popcaan, No Doubt, Alton Ellis, Wiley et Weezer, « Swimming Lessons » traite de la déchirure du cœur, du destin imminent du Brexit, de la survie en tant que musicien indépendant et de la navigation dans le monde étrange de 2019 - comme sont des « leçons de natation » proverbiales que la vie nous lance.


Né de la scène punk underground londonienne, The Skints s'est construit une formidable réputation au cours des dernières années. Il a joué jusqu'à 150 concerts par an et a été décrit par Clash Magazine comme « le flambeau de la musique reggae britannique moderne ». The Skints est l’un des groupes les plus respectés de la musique britannique tout en restant rigoureux vis-à-vis de leurs racines indépendantes.


En plus de concerts à guichets fermés au Royaume-Uni, en Europe et aux États-Unis, le groupe s'est produit dans certains des plus grands festivals du monde et a récemment reçu des applaudissements pour son nouveau single « Learning to Swim ».


Concernant les paroles, c’est leur version la plus sombre et la plus introspective à ce jour, « Swimming Lessons » s’inspire du reggae, de la soul, du dub, du punk, du ragga et du rap.


The Skints ont le don de fusionner différents genres de musique pour créer un accord accessible avec un message politique, personnel et philosophique. Du dancehall influencé par 8 bits à la sonorité qui fait trembler le son, du grunge mélodique à l’âme empreinte d’harmonie, « Leçons de natation » propose des collaborations avec 3 des plus brillantes stars jamaïcaines du roots.



Le nouveau single « Learning to Swim » est un mélange sentimental de rock, de pop et de punk hardcore, alors que The Skints affronte une tragédie personnelle. Le titre « RESTLESS » remet en question les promesses non tenues et les mensonges perpétuels de ceux qui gouvernent aujourd'hui. Il met aussi en lumière l’artiste Protoje (star du reggae jamaïcain) sur des rôles vocaux qui coule sur la piste dans un style dont lui seul a le secret.



Ailleurs, les Skints explorent le territoire pop-punk avec « What did I learn Today » qui signifie « Qu'est-ce que j'ai appris aujourd'hui » et « The Island », montrant la capacité du groupe à passer sans effort d'un genre à l'autre, avant que les collaborations se poursuivent avec le freestyler Runkus sur le carnaval « Armageddon » et Jesse Royal à propos de l'âme « L'amour est le diable ».



Quelques mots sur le parcours de The Skints :

Formé à l'école en 2007, The Skints est originaire des arrondissements Waltham Forest et Redbridge du nord-est de Londres. Le groupe fait ses armes sur la scène ska-punk londonienne avant de sortir de la M25 pour jouer son 1er projet de DIY auto-réservé et s'embarquer dans un régime de tournées dans le circuit des « toilettes » du pays.


Le premier 1er album Live, Breathe, Build, Believe, sorti à la fin de 2009, a été défendu par le Punk Show de BBC Radio 1, tandis que Part & Parcel, en 2012, était le 2e album complet du groupe et renforçait toujours plus leur base de fans. Ils leurs ont vraiment permit d’ouvrir la porte à de nombreuses tournées, festivals et marchés en dehors du Royaume-Uni et de toute l'Europe.


L'album suivant, FM, acclamé par la critique est sorti en 2015 et a atteint la 5e place du palmarès ‘Billboard Reggae Albums’ et la 7e place du palmarès ‘Independent Albums’ au Royaume-Uni Puis la tournée de The Skints sans relâche à travers les États-Unis, le Canada et le Japon a réellement formé le groupe.



Depuis la création de ce dernier, The Skints a fait de nombreuses tournées à travers le monde, se produisant dans des centaines de spectacles et de festivals, notamment Summerjam (Allemagne), Dour Festival (Belgique), California Roots (États-Unis) et Reggae Sun Ska (France). Au Royaume-Uni, les Skints ont vendu leur dernière tournée au Royaume-Uni, dont Shepherd’s Bush Empire, et se sont produits aux festivals de Reading et de Leeds, de Boomtown Festival devant 15 000 spectateurs et plus encore. En outre, le groupe a soutenu des groupes tels que NOFX, 311, Less Than Jake, Mighty Mighty Bosstones, Mariachi El Bronx, You Me At Six, Sublime avec Rome et Easy Star All Stars.


Parmi les supporters de The Skints figurent Jonathan Ross de BBC Radio 2, Robert Elms sur BBC Radio London, Steve Lamacq et Craig Charles sur BBC Radio 6 Music et David Rodigan sur BBC Radio 1Xtra.


Easy Star Records est le principal label indépendant de reggae aux États-Unis, avec une collection d'artistes variés comprenant Rebelution, Protoje, les étoiles Easy Star, Black Seeds, The Expanders, New Kingston et Gentleman's Dub Club pour ne citer qu’eux.



Vous l’aurez compris The Skints est un groupe lourd et engagé au parcours respectable, qui nous en sommes sur vous réserve une nouvelle pépite avec son nouvel opus « The Swimming Lessons » !


SUIVEZ THE SKINTS > facebook.com/theskints/

SUIVEZ-NOUS > facebook.com/PullUpMAG/

#theskints #swimminglessons #newalbum #nouveau #album #music #protoje #mrbongo #easystar #learningtoswim #restless #single #reggae #soul #dub #punk #ragga #rap #dark #mai2019 #production #musicale #londres #pullupmag

Abonnez-vous à notre site

2011/2019 Pull-Up MAG, All rights reserved.