REPORT BAGNOLS REGGAE FESTIVAL #1 (PARTENAIRE)


Bonne nouvelle pour les fans de roots / reggae en France, le reggae a investit de nouveau Bagnols-sur-Cèze comme au bon vieux temps. Après le Jamaicain Sunrise, le JaSound et le Garance Reggae Festival c’est au tour du Bagnols Reggae Festival de permettre à la musique jamaïcaine de se déployer à nouveau au Parc Arthur Rimbaud - pendant 3 jours.


Ce 26, 27 et 28 juillet, l’organisation a accueilli plus de 20 000 festivaliers au sein du festival grâce notamment à une programmation lourde avec plusieurs grosses exclusivités comme l'exceptionnelle chanteuse des Iles Vierges : Dezarie - pour la première fois en Europe et en date exclusive.


Jérôme Levasseur qui produit et fait tourner des artistes reggae depuis 25 ans, ainsi que Meziane Azaïche à la direction du Cabaret Sauvage à Paris qui se sont associés dans la structure Bazar Musique et la Mairie de Bagnols pour faire renaitre le reggae roots à Bagnols.

1er jour du Bagnols Reggae Festival :

Arrivée sur place, nous passons par la case camping où nous déposons toutes nos affaires. Il y a 2 campings communs destinés aux festivaliers du Bagnols Reggae Festival et du Zion Garden.

Un bénévole très sympathique nous installe sur le second camping. Sur place, il y a des toilettes sèches, des douches collectives - une pour les hommes et une pour les femmes et entre ces dernières un robinet pour remplir ses bouteilles et se passer la tête sous l’eau parce qu’il fait très chaud.

Après une douche fraîche, nous chill’ons avec nos voisins et nous retournons sur la place du camping où se trouve notamment le bar, les cours de percussions à prix libre, et le fameux stand de smoothies. Le système de paiement du bar se fait avec des jetons (rouge) Zion Garden. L’ambiance y est très agréable malgré la chaleur écrasante.


Une fois nos accréditations récupérées, nous nous dirigeons sur le vaste site, vers 17h00, nous découvrons des festivaliers enthousiastes qui flânent au grès des stands (de vêtements, merchandising, nourritures...). Nous nous apercevons vite que pour acheter des boissons sur le Bagnols Reggae Festival nous devons avoir des jetons (jaune) - mais d’autres que ceux achetés sur le camping.

Nous visitons le site, en commençant pas les backstage pour aller dire bonjour, voir les lieux, et peut-être retrouverez les amis qu’on voit, faute de temps, souvent en festival. ;) Le lieu y est plutôt confortable. C’est partie pour aller faire un tour du côté du dub corner où se trouve déjà les big’ du Blackboard Jungle Sound System ! Superbe configuration avec 3 murs de sons bien réglés le tout avec des artistes motivés !

Nous filons ensuite voir le chanteur Max Livio qui ouvre la Main Stage du Bagnols Reggae Festival à 17h45. L’artiste et son band sont en harmonie, nous sommes largement plus sensible au talent du chanteur en live band - très bonne surprise !


Nous retournons ensuite du côté de la scène dub où cette fois-ci c’est Roots Attack qui est au contrôle avec le légendaire chanteur et showman Joseph Cotton. Le chanteur sort rapidement du corner pour rejoindre les festivaliers, ravis de ce geste se sont des bras et des portables levés, des acclamations et beaucoup de joie qui se répand du côté des festivaliers.


A 19h45, nous allons faire un tour du côté de la Main Stage pour voir The Viceroys & BRF All Stars exécuter leur représentation percutante. Sur place, nous sommes face à un public réjouit qui est de plus en plus important.


Misty in Roots est un groupe qui vient d’Angleterre. Leur musique spirituelle et envoûtante transport la foule qui vie alors un pur moment roots.

Après un tour du côté de notre stand de vinyle préféré : Dub Pearl, nous nous rendons à nouveau au dub corner pour découvrir Dub Judah. Un artiste multi-instrumentiste, producteur, chanteur, auteur, mais aussi compositeur, arrangeur, et interprète. Un show positif et bien réalisé !

Nous enchaînons ensuite avec le show de la brillante et l’admirable chanteuse Soom T. L’artiste malgré la grande fatigue réalise une performance impressionnante. Comme d’habitude grâce à Soom T, nous avons vraiment le droit à un son très riche et une voix agile et aiguisée. Superbe show !


L’heure tourne et nous devons déjà retourner à la Main Stage pour Jimmy Cliff. Dès que nous sommes devant la grande scène, nous sommes face à un très vaste public de toutes générations confondues qui n’a de cesse de féliciter le légendaire chanteur. A la fin de sa représentation, nous avons même eu le droit au très populaire titre « Hakuna Matata ».

C’est l’heure des derniers concerts, nous restons donc pour Anthony B. L’artiste nous offre une musique engagée, fidèle aux paroles sur la conscience spirituelle et la conviction sociale, aux sonorités légèrement dancehall et new-roots.


Retour au dub corner ou la big session de Blackboard Jungle feat. Earl 16 & Nish Wadada a déjà commencé. Excellent combo, qui est d’ailleurs fortement salué par les festivaliers dans la place !


2ème jours du Bagnols Reggae Festival :

L’ouverture se fait comme tous les jours à 17h00 avec Blackboard Jungle qui chauffe le public comme il se doit ! Cette année, nous vous rappelons que ce n’est pas moins de 24 scoops, divisé en 3 murs (de 8 scoops) tous bien réglés, autant vous dire que le coin dub est excellent.

Après une bière bien mérité, nous partons pour la grande scène où se trouve Joe Pilgrim & The Ligerians. Joe a fait une performance rafraîchissante et engagée, portée par un groupe de musiciens talentueux et dynamiques.


Skarra Mucci & Dub Akom Band investissent à présent la Main Stage. C’est avec force qu’ils déploient une ambiance survoltée parmi la foule visiblement heureuse de ces performances. Malgré la chaleur, c’est une véritable énergie qui est transmise de la scène au public, et cette attitude positive ne laisse personne indifférent.


Nous nous rendons vite au corner pour assister au show spirituel de Zion Gate avec le chanteur Ras Mc Bean ! Le peuple sur place est transporté et de bonne humeur.


C’est à Blackboard Jungle de reprendre le contrôle, il est pour cette session accompagné de la chanteuse Nish Wadada. Selon le public questionné devant, le show est top - et il est bon de voir des artistes féminines faire ce type de performances.

A 21h15 la représentation scénique de Ken Boothe a déjà commencé depuis 30 minutes, c’est l’heure pour nous de nous diriger vers la scène principale. Du côté de la Main Stage c’est une vraie marée humaine qui est présente. Tous venus pour voir cette fondation du reggae music, et nous comprenons pourquoi au vue du haut niveau des artistes sur scène.


Nous poursuivons avec l’envoûtante Jah9 & The Dub Treatment. Sans surprise, c’est une très bonne représentation qui se réalise devant nous. C’est avec un énorme enthousiasme que nous écoutons le morceau « Feel Good » qui est encore mieux en live !


Un petit passage à l’espace presse pour recharger les caméras et nous entendons déjà le début du show de la magnifique Dezarie ! C’est la toute première date de l’artiste en Europe et c’est sans nulle doute une grosse réussite.

Nous finissons ce second soir avec Jah Shaka qui nous offre un show à la fois mystique et pertinent. L’artiste est juste grandiose, et le Blackboard Jungle Sound System raisonne et vibre puissamment dans l’oreille des festivaliers complètement agglutinés devant et de parte et d’autres du corner pour cette occasion !


3ème jours du Bagnols Reggae Festival :

Dernier jour du Bagnols Reggae Festival, nous allons directement à la Main Stage. Pour ne pas déroger à la règle c’est encore un français qui ouvrira la grande scène à 17h45. Cette fois-ci c’est Marcus Gad And Tribe qui éternellement positif a rassemblé le public éparpillé en ce début de soirée !


19h45 c’est à Nkulee Dube de prendre la main ! L’artiste féminine et éblouissante, chante admirable. Hormis le côté technique vocale, la chanteuse est d’une grande élégance et gère très bien son espace scénique - une artiste à découvrir de toute urgence !


Direction scène dub avec une belle alliance musicale en perspective - Nucleus Roots feat. Simon Dan, Ossie Gad & UK Principal. Nous étions vraiment immergés dans un univers dub à l’ancienne où plusieurs MC’s se succède et se passe le micro au feeling. Une atmosphère conviviale et galvanisants !


A 21h20, nous voyons le jamaïcain I JahMan Levi qui nous offre du roots-reggae hyper mad. A noter que le chanteur à 28 albums à son actif et est une célébrité internationale qui est en perpétuelle évolution.

Il est 22h45 et nous sommes déjà arrivés au corner pour voir Weeding Dub un artiste que nous apprécions beaucoup. Il est accompagné par l’un de ces acolytes Oulda, un très bon chanteur qui est d’ailleurs sur le dernier album « Another Night and Another Day » de Weeding Dub.


Il ne reste plus que 30 minutes de show d’Alpha Blondy, nous nous déplaçons vite en direction de la Main Stage. La foule joyeuse a totalement envahie ce côté du festival, et l’artiste leur rend bien. Super moment, de partage de paix et d’amour !

Juste le temps de faire une petite pause pour se ressourcer, et c’est reparti sur la scène principale avec Julian Marley. L’artiste et son band jouent un style de reggae moderne, avec des sonorités hip-hop et R’n’B, mais toujours dans le respect de ses racines : le style roots.


Nous finissons ce dernier soir au corner avec le fabuleux Aba Shanti I qui clôture le festival ! Une session plus qu’éclatante dont les morceaux stepper ont étaient chaudement accueillis à coup de bras levés et de skankers motivés. En cette fin de festival, le public était aux anges, nous pouvions lire l’excitation sur leur visage, l’approbation à leur applaudissement, la fierté d’être là dans leur yeux et le bonheur dans leurs sourires.

POUR AVOIR UNE IDÉE DE L’AMBIANCE, REGARDEZ NOTRE AFTERMOVIE DES SHOWS :


*CRÉDIT PHOTO FLORENT DAVIOT

SUIVEZ-NOUS > facebook.com/PullUpMAG/

SUIVEZ BRF > facebook.com/Bagnols-Reggae-Festival-1990405657868071/


#BagnolsreggaeFestival #aftermovie #partenaire #Report #Video #marcusgad #anthonyb #jimmycliff #jah9

Abonnez-vous à notre site

2011/2019 Pull-Up MAG, All rights reserved.