google.com, pub-5905608555942578, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page
7517911750220366850.gif
Rechercher

Studio One : Afrikan Blood



Peu importe le genre de musique que vous préférez, il y a toujours quelque chose d'intéressant à acheter lors de la Journée annuelle des disquaires qui a débuté en 2008. C'est un événement que de nombreux collectionneurs ont marqué en rouge vif sur leur calendrier. La beauté de cet événement est le nombre de disques (vinyles et cd) qui sont pressés spécialement pour cette journée. De plus, Studio One, en collaboration avec le Yep Roc Music Group, propose une sortie spéciale pour le dernier Record Store Day de 2020, la compilation 14 titres Afrikan Blood. Composée de six titres jamais sortis auparavant, de cinq titres disponibles pour la première fois sur un LP vinyle et de trois morceaux qui sont des mixages stéréo inédits, il est évident que l'aficionado du Studio One est très bien servi.



Le premier titre, le remarquable Born A Free Man d'Al Campbell et Freddie McGregor, datant de 1971, est un véritable bijou. Sur ce single très recherché, Al Campbell est le chanteur principal, tandis que le jeune Freddie McGregor harmonise. C'est un plaisir de voir ce morceau enfin disponible sur une compilation du Studio One. Afrikan Blood de Judah Eskender Tafari est un autre morceau que les fans du chanteur et les collectionneurs du Studio One attendaient avec impatience, surtout parce qu'il a parlé de ce morceau et d'autres morceaux qu'il a enregistrés pour son album complet Afrikan Blood - toujours inédit - au Studio One dans certaines de ses interviews. La chanson Afrikan Blood est l'un des points forts de cette compilation. Elle est suivie de la chanson correspondante The Lion Has Returned de Lloyd Anderson, un chanteur plutôt inconnu dont la mélodie est un plaisir à écouter.


Les Gaylads, un groupe vocal fondé par B.B. Seaton au début des années 60, sont présents avec I Am Free, une superbe chanson rockteady de 1967. Alton Ellis & Zoot Sims font une sérieuse impression avec leur morceau deep roots intitulé We're Gonna Climb. La chanson du festival des Wailing Souls, Hooray (It's Festival Time), est une belle inclusion. Il y a aussi le Rasta Leaves His Footprints de The Viceroys, qui est un autre point fort. Ensuite, il y a plus de gentillesse avec le morceau roots des Willows, Send Another Moses. Le doux Dudley Sibley laisse une bonne impression avec son morceau roots de 1972 Love In Our Nation, interprété sur un grand riddim joué par les Soul Agents. Cette compilation d'Afrikan Blood est ensuite complétée par un autre gagnant, Larry Marshall's Freedom Song.



Pour cette sortie Record Store Day, le compilateur a fouillé profondément dans les vastes coffres du Studio One, et le résultat est un ensemble merveilleux qui comprend suffisamment de morceaux rares et classiques - y compris des morceaux inédits - pour en faire un ajout essentiel à la collection reggae de quiconque.

0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page