WAILING TREES => INTERVIEW



Pourquoi avoir choisi de vous faire appeler les "Wailing Trees"?

- C’est un hommage à deux de nos principales influences, The Wailers et Groundation dont le premier album s’appelle Young Tree.

Quelle image du groupe vouliez-vous donner à l'époque de la décision de votre nom de scène?

- A la base on voulait montrer que notre projet serait très inspiré par toutes sortes de styles de musique, mais on ne savait pas qu’on irait aussi loin dans le mélange des genres.

Qui choisit les sujets des chansons ? Est-ce que chacun membre du groupe à un droit de parole sur les textes traités dans les chansons ? Quels messages contiennent les textes des chansons, adressés au public ?

- Je choisis le sujet des chansons, mais tout le monde à un droit de regard sur chaque topic abordé. De la même manière qu’on donne tous notre avis sur la musique, on donne tous notre avis sur les textes.

Le contenu des paroles est très varié, mais par rapport au message, on tente le plus possible de rester positif et d’essayer d’aborder les sujets sans être fataliste. Il faut rester les plus optimistes possible.

Vos textes sont actuels, et sincère. Quel regard vous portez sur la société actuelle ? Pourquoi, selon vous, cette/ces vision(s)? Pourquoi est-ce important de délivrer ce genre de messages à travers vos chansons ?

- On est tous conscients dans le groupe, que le monde ne va pas super bien : on est en période de crise et l’image que les médias nous renvoient est celle d’un monde violent et en perdition.

Nous notre objectif est justement de répondre à tous ces stimuli négatifs par notre volonté de toujours nous dire qu’un monde meilleur est possible et surtout qu’il faut garder espoir.

Plus généralement et selon vous, que traduit votre univers musical pour le public ?

- Le retour qu’on a le plus souvent à la sortie des concerts concerne la convivialité et le plaisir qu’on a à jouer notre musique. C’est souvent cette fraicheur que le public nous rapporte pour notre plus grand bonheur.

Pour certaines personnes, nous sommes aussi une alternative pour rentrer dans le monde du reggae, parce que notre monde est enrichi par d’autres styles et donc tout le monde y trouve son compte. Souvent, on nous dit « j’aime pas le reggae, mais vous, j’aime bien ! ».

Quels sont les groupes et artistes solos qui ont marqué votre désir de faire votre propre musique ? Est-ce qu'on peut dire que ces artistes ont définitivement laissé leur empruntes dans l'identité musicale du groupe ? (justifier)

- A vrai dire, c’est super difficile de répondre à cette question, on est 7 musiciens sur scène et on a 7 univers musicaux différents du coup impossible pour moi, de définir un ou quelques artistes. On a des périodes, mais de manière générale, tous les artistes qu’on croise ou simplement qu’on écoute imprègnent notre musique.

Comment définiriez-vous l'identité musicale du groupe ? Pourquoi les influences rock, jazz et soul sont en partie, actuellement, ancré dans votre reggae ?

- On a toujours eu la volonté de faire une musique qui nous ressemble, par conséquent, ces choix artistiques découlent directement du fait que nous sommes sept individus avec des backgrounds différents et que chacun donne de lui pour faire un résultat homogène.

Le reggae est une musique qui historiquement, est propice aux mélanges et qui plus est, avec des musiques qui ont les mêmes souches (jazz , soul rock et toutes les dites « black musiques »).

Sur scène, vous avez une belle énergie, qui communicative. D'où proviennent cette bonne humeur et ce dynamisme?

- Je pense que ça vient du fait qu’à partir du moment où l’on est sur scène, on est heureux et donc on est forcément dans le plaisir et la communication de nos émotions. Les gens nous donnent tellement aussi lors des concerts que cette attitude n’est que le reflet de cet échange avec le public.

Comment créez-vous, cette unité, tous les sept, qui marche si bien ?

- On est une vraie colonie de vacances, on est des potes avant tout, bien que l’on soit très sérieux lorsqu’il s’agit de travail. On va tous dans la même direction, et régulièrement on se montre les uns les autres qu’on en veut et qu’on peut se faire confiance, c’est une histoire de communication. Et on ne se cache rien même si parfois c’est moins facile !

Quel lien avez-vous avec vos fans et le public en général?

- A vrai dire pour le moment on joue presque toujours devant un public qu’il faut convaincre, car il ne nous connaît pas. Du coup, on est une découverte pour eux, et leur enthousiasme s’apparente souvent à des encouragements pour qu’on continue à faire notre musique.

Les gens n’ont aucune idée à quel point ils sont un moteur pour nous, sans public, pas de concerts et on aimerait leur rendre le plus possible lorsqu’on joue.

Vous avez fait plusieurs premières parties de très grands artistes, tel que Tiken Jah Fakoly, Dub Inc, Ky-Mani Marley, Soom T, etc. Est-ce que ces expériences ont fait évoluer l'identité musicale de votre groupe "Wailing Trees"? Est ce formateur de faire la première partie de ce type d'artiste ?

- A force d’être confronté à des artistes de cette trempe, on remarque un point commun entre eux : ils ont tous ce professionnalisme qui fait que leur show marche à la perfection, qu’on aime ou qu’on n’aime pas les gars sont des exemples d’expérience.

Même s’ils ne font pas tout à fait la même musique, on retrouve des ingrédients récurrents à leur réussite. Et donc bien évidemment ça nous permet de nous confronter à des publics différents (le public de Dub Inc n’étant pas le même que Groundation, etc…)

Comment c'est passez la préparation du mythique événement : "Rototom European Reggae Contest" 2014 ? Quels étaient les difficultés, et les enjeux à ce moment précis pour vous ? Comment avez-vous accueillit cette victoire attendue ?

- LA plus grande difficulté avec une date comme celle-ci est de se dire que c’est un concert comme un autre, parce que si on commence à l’appréhender différemment, on peut mal gérer le stress ou encore pire se mettre dans une posture qui n’est pas naturelle et ça, ça ne trompe pas le public.

Avec une telle exposition, tu veux bien faire évidemment, mais il ne faut pas en faire trop. En tout cas, ça a été une expérience incroyable dont la conclusion a été qu’il faut que l’on travaille dur et surtout que l’on revienne très vite ☺

Quelles sont les ambitions professionnelles de chacun des membres du groupe, individuellement comme pour le groupe lui-même ?

- Tout le monde souhaite que la musique soit sa seule occupation professionnelle.

Vous avez sorti votre 1er album en mars 2015 : comment avez-vous vécu la sortie?

- Très franchement on a eu que de super retour sur l'album, les personnes qui nous suivent depuis le début ont remarqué l'évolution du projet et les nouvelles personnes qui sont venues agrandir la famille nous ont vraiment réservé un super accueil à la découverte de l'album.

La tournée TWGR est vraiment une étape pour nous et cette dernière se passe merveilleusement bien, on est vraiment fier de voir que le public remarque le travail qu'on fournit, pour proposer un moment qu'on essaye de rendre unique, chaque soir.

Comment s'est passée la tournée d'été 2015? Quels étaient vos temps forts?

- La tournée est un moment fort, à elle toute seule (rire). En vérité, l'album nous permet de faire pas mal de route; on est allé, par exemple, jouer au fameux festival du Sziget à Budapest, ce qui a été une expérience incroyable. Mais dans une autre mesure, on a aussi eu la chance de, littéralement, partager la scène avec Groundation.

Alors que nous jouions au même festival, nous avons invité les musiciens du groupe californien à monter sur scène avec nous, ils ont accepté, et je peux vous assurer que ce moment est vraiment un fait, dont on se souviendra toujours, avec Wailing Trees.

En somme, on peut dire que l'album nous fait vivre des choses incroyables. Mais ce qui reste quand même scotchant c'est le rapport qu'on peut avoir avec le public à chaque date, chaque public est très différent et à chaque fois on ne sait pas à quoi s'attendre, mais comme ça se passe très bien sûr chaque date, ces dernières sont toutes à marquer d'une pierre blanche :) .

- Merci Pull-Up MAG de nous donner une vraie tribune d'expression. Big up à tous les lecteurs de la bonne presse !

Longue vie à Pull up mag . ☺


NOUVEAU clip !! BRAND NEW video !!

EUROPEAN REGGAE PROJECT !! Wailing Trees feat. Malaka Youth, Mystical Faya, PieroDread, Collie Herb, Riddim Colony. 6 groupes, 5 pays européens, 1 morceau !


#Interview #Artisteàsuivre #Grenoble #Actualitée

Abonnez-vous à notre site

2011/2019 Pull-Up MAG, All rights reserved.