Mighty Diamonds – Leaders Of Black Countries

Les légendaires Mighty Diamonds, composés du chanteur Donald "Tabby" Shaw et des chanteurs Fitzroy "Bunny" Simpson et Lloyd "Judge" Ferguson, sont l'un des rares groupes vocaux classiques à avoir survécu pendant environ 50 ans avec la même formation d'origine depuis la création de cette formation vers 1968. Après avoir enregistré sans succès pour un certain nombre de producteurs jamaïcains, dont Rupie Edwards, ils ont fait une percée majeure en s'associant à Joseph Hookim de Channel One, qui a produit le groupe sur une série de tubes, ce qui a abouti à un contrat avec Virgin Records en 1976. Avec des albums comme Right Time, Deeper Roots, Stand Up To Your Judgement et Changes, les Mighty Diamonds ont eu un impact sérieux et ont pris à juste titre leur place au premier plan de la musique reggae pendant de nombreuses années. Un classique difficile à trouver de 1983 avant sa réédition en CD et LP en 2011 par Kingston Sounds, Leaders Of Black Countries est maintenant disponible pour la première fois sur toutes les plateformes numériques. Au lieu de s'en tenir aux titres du LP original (un album Showcase), il s'agit de la version publiée par Kingston Sounds, ce qui implique que des titres bonus y sont inclus. Cette version comprend dix des douze pistes originales - six coupures de voix et quatre des six dubs. Ont été ajoutés Do You Want To Spend The Rest Of Your Life Wasting Time, qui est en fait Carefree Girl de 1975, Pirates (DJ Version) avec Tullo T aka Papa Tullo, l'album Mother Winney des années 70, et Don't Burn Your Bridges et Please Be Fair des années 90. Cet album, avec des productions de Joe Gibbs, Gussie Clarke et Tappa Zukie, met en scène des musiciens tels que Lloyd Parks, Sly & Robbie, Santa Davis, Willie Lindo, Dean Fraser, Winston Wright et Robbie Lyn. Mighty Diamonds est capturé dans une forme très fine sur cette sélection divertissante de reggae rootsy. Leurs merveilleuses harmonies sont serrées comme toujours et les pistes vocales écrites par eux-mêmes démontrent pleinement leur capacité à écrire des chansons accrocheuses et significatives. Les meilleurs exemples en sont le morceau d'ouverture Morgan The Pirate, qui est une leçon d'histoire de la musique, le fantastique morceau titre Leaders Of Black Countries et le heavy Rude Boys aka Bad Boy. En somme, c'est une excellente façon de commencer cet album. Malheureusement, le niveau de qualité élevé des trois premières chansons n'est pas maintenu tout au long de l'album, mais heureusement, il n'y a pas de morceaux faibles. Leur version de No More Will I Roam de Dennis Brown, Mr. Brown (pas la chanson de Gregory Isaacs) et Who's Sorry Now vaut plus que la peine d'être entendue.

Mighty Diamonds – Leaders Of Black Countries